Un lien entre les lignes à haute-tension et l’Alzheimer

Un lien entre les lignes à haute-tension et l'Alzheimer

Habiter à moins de 50 mètres d’une ligne à haute tension augmente le risque de contracter la maladie d’Alzheimer ou de développer une démence sénile

Habiter à moins de 50 mètres d’une ligne à haute tension augmente le risque de contracter la maladie d’Alzheimer ou de développer une démence sénile, selon une étude de chercheurs de l’ université de Berne publiée par l’ American Journal of Epidemiology.  […] Les chercheurs ont examiné tous les décès en Suisse dus à cette maladie neuro-dégénérative entre 2000 et 2005, a indiqué l’université jeudi dans un communiqué. Au total, l’étude a examiné 9.200 décès liés à la maladie d’Alzheimer dont vingt cas apparus chez des personnes qui avaient vécu à moins de 50 mètres d’une ligne à haute tension (entre 220 et 380 kV).  […] Il en ressort qu’en moyenne, le risque de développer une maladie d’Alzheimer augmente de 25% si l’on habite à moins de 50 mètres. Si la personne a habité à moins de 50m pendant 5 ans, le risque grimpe à 51%, puis à 78% pour une exposition de 10 ans, et même 100% (risque doublé) pour un séjour de 15 ans dans ce voisinage.  […]

lire la suite… http://sante.lefigaro.fr/actualite/2008/11/06/9311-lien-entre-lignes-haute-tension-lalzheimer

If you enjoyed this article, Get email updates (It’s Free)

À propos de Pennes-Mirabeau Environnement

Association: CDS Environnement Pennes-Mirabeau. 27 rue des genêts, 13170 Les Pennes-Mirabeau.
Ce contenu a été publié dans THT dans la Presse, THT et Jurisprudence, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.