RTE rachète 10 M€ de biens immobiliers sous la THT

Considérant les polémiques autour de la nocivité de ce type d’installation! La RTE s’est vue sommée par la ministre de l’écologie NKM de racheter 70 biens immobiliers (sur 125) sur le parcours des 163 KM et des 414 pylônes que compose la ligne Cotentin Maine pour un montant actuel de 10 M€.

Aussi embarrassée par ces acquisitions, RTE ne trouve plus d’acheteurs acceptant de vivrent sous ses lignes. Et pour cause: Aux Pennes-Mirabeau pas moins de 8 lignes à très hautes tension survolent de nombreuses familles et dont 460 sont impactées par la ligne à double circuit 400 000 volts Ponteau-Réaltor longue de 40KM et 71 pylônes, dont 12 pylônes sur 4 KM seulement sur les Pennes-Mirabeau.

http://cds.pennes-mirabeau.com/wp-content/uploads/2013/06/plan-réseau-THT.png

Suite aux importants travaux de modifications réalisés (par sa filiale INEO) et non chiffrés dans projet initial (133 M€). Provoquant le surbaissement de 1,40 mètres de la ligne de charge, donc plus près du sol, obligeant la désertification totale de la végétation sous le parcours et d’une mise en danger sur la santé des personnes.
RTE à volontairement omis de réaliser l’étude d’impacte environnementale! ( Article 121-8) Afin ne pas rentrer dans le cadre de l’enquête publique et de l’expropriation ou de l’indemnisation.
Pourtant RTE à bien racheté une demeure sous cette ligne! Nous en avons la preuve. Selon les ingénieurs de RTE, cette ligne 400 000 volts est dangereuse pour une seule maison située sur le massif de la Nerthe, pour les autres familles, RTE préfère ignorer la mise en danger sur la santé et le cadre de vie et sans tenir compte du principe de précaution.

Article L121-8 du code de l’environnement: -La Commission nationale du débat public est saisie de tous les projets d’aménagement ou d’équipement qui, par leur nature, leurs caractéristiques techniques ou leur coût prévisionnel, tel qu’il peut être évalué lors de la phase d’élaboration, répondent à des critères ou excèdent des seuils fixés par décret en Conseil d’Etat.

Tout comme dans Cotentin Maine (voir l’article) les élus se font acheter à coup de millions 100 000€ de taxe annuelle rentrent depuis 40 ans dans les caisses de la commune des Pennes-Mirabeau sans servir à améliorer le cadre de vie des habitants qui vivent sous ces lignes.

Aujourd'hui en France du 08 juin 2013

If you enjoyed this article, Get email updates (It’s Free)

À propos de Pennes-Mirabeau Environnement

Association: CDS Environnement Pennes-Mirabeau. 27 rue des genêts, 13170 Les Pennes-Mirabeau.
Ce contenu a été publié dans RTE - NOUS - JUSTICE, RTE Modification sur THT Lavéra-Réaltor, THT dans la Presse, THT et Jurisprudence, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.